En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

Qui sommes nous:


Comment toute a commencé
Tout a commence par mes amis, je crois qu’amitié et pêche sont fortement liés. Après plusieurs années de pêche, plaisir, recherche, de montage réussi et aussi beaucoup de montages moins réussi, toujours avec l’aide de mes collègues de pêche, l’idée est venue, pourquoi ne pas me lancer dans cette aventure.
De nombreux voyages ont été nécessaires afin de trouver les meilleurs fournisseurs capables de fabriquer les leurres et prototypes que j’avais mis au point et dessiné. Finalement j’ai décidé de poser mes valises à Bangkok, ce qui me facilite les déplacements et le contrôle constant de qualité sur toute la fabrication.
Mon mot d’ordre étant la qualité, j’ai fait beaucoup de sacrifices afin de contrôler le maximum la production. Je suis maintenant capable de suivre le procès complet, de la matière première au produit fini, jusqu’ à sa commercialisation.Ce qu’on aime
Nous sommes de cette nouvelle génération de pêcheur qui ne juge que par le « NO KILL ».
Rares sont les prises non remises à l’eau, bien évidement les poissons ne pouvant pas survivre après un combat ne sont pas abandonné à leur propre sort, mais nous faisons le maximum pour que le poisson puisse repartir dans son élément afin de nous donner encore ce plaisir tant recherché.
Un leurre c’est quoi ?
Passé au-delà de l’objet qui nous sert à leurrer notre bonheur, un leurre c’est avant tout une pensé, un rêve…
La conception du leurre part d’une idée, puis la concrétisation par le dessin, grossier pour ma part. On réalise un prototype en bois ou résine qui sert à faire les testes (lestage, bavette longueur et inclinaison), c’est à moment que la forme peut être retouché, la fréquence sonore travaillé sur les prototypes avec des billes plus ou moins grosses ainsi que leurs déplacement dans le leurre.
Une fois tous les tests validés, la phase de fabrication, la plus simple pour ma part, puisque je laisse mes fournisseurs s’occuper de ça. Pendant ce temps-là ça me laisse du temps pour l’étude de l’emballage. La dernière phase, juste après la peinture, c’est de monter les anneaux brisés et les hameçons. Une fois tout cela complété l’idée du départ est complètement tangible et nous avons un produit prêt pour aller dans l’eau et prouver son efficacité.